Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

12/05 - 00h14

A TeamWork la 10e place !

Seule équipe féminine de cette transat AG2R LA MONDIALE, Justine Mettraux et Isabelle Joschke ont pris la 10e place vendredi soir, malgré la rencontre avec un Ofni qui, il y a quelques jours, les a sans doute handicapées en vitesse.

Il ne faut pas trop le leur dire, parce que le principe d'égalité peut se heurter à celui de la mise en avant des choses, mais cette 10e place conquise par Justine Mettraux et Isabelle Joschke est pleine de vertus : elle est notable sans rien avoir d'exceptionnel. Et de cet équilibre naît une vérité absolue : les femmes ont évidemment, forcément, indéniablement leur place dans la course au large le long des côtes de l'Europe occidentale, d'un bout à l'autre de l'Atlantique comme autour du monde. C'est un fait, et il ne peut lui être opposé l'argument de l'exceptionnel que porterait une victoire, par exemple.

Toujours placées, réalisant les mêmes bons bords, signant parfois les mêmes erreurs de lecture de trajectoires, les deux jeunes femmes ont dû également batailler ferme après que, dans la nuit du 3 mai, au cœur de l'Atlantique, elles ont touché un ofni qui a endommagé la structure. Plus de peur que de mal : « On ne sait pas ce que c'était, confirme Justine Mettraux. C'était dans la nuit noire, ça a tapé fort et ça a endommagé la structure du bateau. On a eu de la chance : ça n'a pas endommagé les safrans et ça ne nous a pas empêchées de continuer la traversée ».


Si elles n'ont pu priver Les Perles de Saint-Barth de l'occasion de prendre quelques milles d'avance, elles auront poussé Ronan Treussart et Simon Troel à combattre jusqu'au bout pour préserver leur 9e place. « Quand on a dépassé les filles, c'est aussi parce qu'elles ont tapé un ofni, mais elles n'ont rien lâché, il aura fallu qu'on s'emploie pour les tenir à distance parce qu'elles régataient super bien », confirmera Simon Troel.

« On n'était pas très rapide, souligne Justine Mettraux. On ne sait pas si c'était à cause de ça ou à cause d'autre chose, mais il a vraiment fallu s'accrocher pour garder cette 10e place, on a bien joué ces derniers jours et on a remporté notre petit pari, on est vraiment contentes de ça. On finit sur une super journée : comme on n'avait pas de pression, on est passé près des côtes, près des écoles de voile, c'était vraiment joli. »

 
Le bilan ? « C'était chouette, hyper sympa : on ne l'avait encore jamais courue, c'est très particulier de courir à armes égales sur une transat, s'enthousiasme Isabelle Joschke, attendue avec son IMOCA à Monaco pour le début des Monaco Globe Series, début juin, pour ce qui est sa première marche vers le Vendée Globe 2020. On voit tout de suite si on a fait bien ou si on a commis une erreur. Ça a vraiment été une source d'apprentissage, je me suis régalée ».
A dans deux ans ? Ça serait vraiment bien…


10e : TeamWork (Justine Mettraux et Isabelle Joschke)

Temps de course : 19j 6h 53min 2s
Vitesse moyenne : 8,4 nœuds

Distance parcourue : 4480 milles à 9,68 nœuds 
Ecart au premier : 0j 19h 4min 40

 
Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

18/05/2018

C'était, pour Yvon Breton, la 14e et dernière Transat AG2R LA MONDIALE sous sa responsabilité. Le Conseiller du Directeur général d'AG2R LA MONDIALE aura créé, avec la classe Figaro et ses marins, des liens tout particuliers dont il espère avoir généré la pérennité. Lire la suite
Derniers bords et derniers honneurs

Derniers bords et derniers honneurs

16/05/2018

La 14e Transat AG2R LA MONDIALE est sur le point de baisser le rideau. Ce soir, devant la Capitainerie, aura lieu la remise des prix, à partir de 19 heures. L'occasion de célébrer une dernière fois cette grande fête populaire qui a porté l'île pendant une semaine. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    01:50
  • Concarneau
    07:50
Trophée de
la performance
Trophée de la performance / Jeudi 10 mai 2018
Le Trophée de la Performance du jeudi 10 mai est remporté par Guyot Environnement (Pierre Leboucher & Chrsitopher Pratt) avec 219,7 milles parcourus en 24H Tous les trophées
Espace Course Espace Presse