Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Météo

13/04 - 14h07

BULLETIN METEO DU 23 AVRIL

Situation Générale : Ce lundi, l'anticyclone des Açores s'étire en direction de la Bretagne ; une grande partie du golfe de Gascogne se situe au sud de cette dorsale avec un régime de nord-est modéré. Mardi et mercredi, un fort courant de nord se mettra en place à proximité des côtes espagnoles et portugaises entre l'anticyclone situé dans les parages des Açores par 1032 hPa et une dépression centrée sur le sud de la péninsule ibérique par 1011 hPa.

Conditions météo en mer
Les marins ont profité d'assez bonnes conditions de navigation au cours de la première nuit de course avec un vent de nord-ouest un peu plus consistant que prévu mais irrégulier en force et en direction. Au lever du jour, la flotte se situait déjà à la latitude de La Rochelle mais avec un décalage de quelques milles entre les premiers au plus près de la route directe et les derniers, plus à l'est, ayant opté pour une route sud pour tenter d'échapper à la dorsale arrivant par l'ouest.

Lundi 23 avril
Au cours de cette journée de lundi, les skippers naviguent en bordure sud d'une dorsale qui s'installe progressivement sur le nord du golfe de Gascogne. Comme ils ont progressé plus rapidement que prévu la nuit dernière, ils devraient échapper au risque de molle ou de vents très erratiques qui les menaçait. Les navigateurs ayant fait route au plus près de la route directe pourraient donc conforter leur avance sur le reste de la flotte. En matinée, le flux de nord se maintient autour d'une dizaine de nœuds et les marins remettent un peu d'ouest dans leur route avec un cap au 240°. C'est à la mi-journée que le vent mollira temporairement autour de 7 à 8 nœuds en s'orientant au nord-est. Les vitesses de navigation ralentiront et avec un vent qui aura viré nord-est. Dans l'après-midi avec le vent qui continuera sa rotation vers l'est, ils devront trouver le moment opportun pour empanner et remettre un peu de sud dans leur route. En soirée, en progressant vers la Galice, le vent reprendra un peu de vigueur.

Mardi 24 avril
Au cours de la nuit de lundi à mardi, c'est une longue glisse vers les côtes espagnoles qui concernera l'ensemble de la flotte sous un vent de nord-est d'une dizaine de nœuds. Les conditions de vent seront idéales et les premiers devraient arriver au large du Cap Ortégal en fin de nuit ou tout début de journée de ce mardi. En se dirigeant ensuite vers le Cap Finisterre, le vent de nord-est se renforcera pour atteindre 15 à 20 nœuds avec quelques empannages à effectuer sur leur route puisque le vent viendra de l'arrière du Figaro. Les conditions de mer deviendront plus agitées avec mer croisée et désordonnée. C'est en fin de journée que les premiers figaristes devraient atteindre le Cap Finisterre sous un flux de nord-nord-est qui se renforcera brutalement pour atteindre 25 à 30 nœuds. C'est un véritable passage à niveau qui marquera le début d'une période de conditions de vent musclées sous l'influence d'un régime d'alizé portugais très tonique.

Mercredi 25 avril
Les marins se livreront à une véritable course de vitesse sur l'autoroute qui les mènera vers Madère. C'est un long bord qui les attend dans un flux de nord de l'ordre d'une trentaine de nœuds. La mer deviendra forte avec des vagues de 3,5m à 4 m. Dans ces conditions, l'essentiel pour les skippers sera de préserver le matériel et de ne pas relâcher la moindre vigilance.

Jeudi 26 avril

Les conditions météo resteront toniques avec la persistance d'un flux de nord dynamique de 25 à 30 nœuds. En se dirigeant vers le sud-sud-ouest et en s'éloignant des côtes portugaises, le vent commencera à perdre un peu de sa puissance. Cette amélioration des conditions de vent se poursuivra dans leur descente vers Madère.

Temps de course
  • Saint-Barth
    11:21
  • Concarneau
    17:21
Trophée de
la performance
Trophée de la performance / Lundi 23 avril 2018
Le Trophée de la Performance du lundi 23 avril est remporté par Bretagne - CMB performance (Sébastien Simon & Morgan Lagravière) avec 179,2 milles parcourus en 24H. Tous les trophées
Espace Course Espace Presse