Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

11/05 - 23h33

Dolan-Bourroulec, onzièmes à Saint-Barth

Le tandem des Ministes a franchi la ligne d'arrivée devant le port de Gustavia ce vendredi à 16h05'10'' (22hh 05' 10'' heure de Paris), après 19 jours 09 heures 05 minutes et 10 secondes. Thomas Dolan et Tanguy Bourroulec, novices du Figaro Bénéteau, ont tout de même proposé d'intéressantes initiatives alors qu'ils concédaient déjà plus de vingt milles au passage du cap Finisterre.

Les courses se jouent dès le coup de canon libérateur : les deux ex-Ministes de cette Transat AG2R LA MONDIALE auront enregistré le message dès les premiers bords, car comme bien souvent sur ce type de parcours Nord-Sud, puis Est-Ouest, les deltas des premières heures ne cessent de croître au fil des jours. L'Irlandais Thomas Dolan et le Cornouaillais Tanguy Bouroullec auront un peu trop tardé à trouver le rythme et les écarts des premiers bords se répercutaient à l'issue de la descente musclée le long des côtes portugaises : cinquante milles de retard sur les leaders lorsqu'il fallut choisir son camp au large de Madère…

Retard à l'allumage

Dans ces conditions, revenir au contact des ouvreurs de la voie du Sud était une priorité : pari en partie réussit puisque Smurfit Kappa-Cerfrance traversait les Canaries entre Gran Canaria et Fuerteventura dans le sillage de TeamWork et du Macaron French Pastries. Mais la sortie de l'archipel était plus laborieuse entraînant un nouveau retard à l'allumage lorsqu'il fallut glisser dans des alizés enfin établis. Au contact avec Romain Attanasio & Pierre Rhimbault (Bretagne CMB Espoir), le duo le long des côtes mauritaniennes prenait le virage du Cap-Vert en leur compagnie pour intégrer le cœur du peloton. Mais ce régime diesel des premiers jours plombait quelque peu toute initiative : l'autoroute du Sud était fluide et il n'y avait pas de chemin de traverse en vue.

Et à l'occasion de la courbure finale avant l'empannage vers Saint-Barthélemy, le tandem changeait de cap trop tôt et perdait ainsi le contact avec Les Perles de Saint-Barth et TeamWork. Il leur fallait alors contrôler leurs deux poursuivants, ce qui limitait leur possibilité tactique. Les deux Ministes reprenaient alors le fil de la course en se recalant vers le septentrion pour suivre la trace de l'équipage féminin, à une quinzaine de milles de leur tableau arrière : leurs deux concurrents les plus proches ne pouvaient plus les inquiéter !

Les premiers mots

Thomas Dolan (Smurfit Kappa-Cerfrance)

« Arriver à l'heure de l'apéritif, un vendredi soir, quoi de mieux ! La première partie était super, mais la fin un peu longue. Et dans la baston portugaise, nous étions contents d'avoir tenu alors que nous n'avions quasiment jamais navigué en Figaro dans la brise auparavant ! On a tout de même éclaté notre petit spinnaker… »

Tanguy Bouroullec (Smurfit Kappa-Cerfrance)

« Une superbe transat, même si nous avons fait quelques erreurs. Au moins, nous les avons vues : nous étions novices en Figaro. Nous sommes donc très contents d'être arrivés avant les autres « bizuths »… On n'est pas loin du top ten. Avec Thomas, il n'y a pas eu d'embrouille, on s'est très bien entendu pendant toute la traversée. Et c'était la première fois que nous restions aussi longtemps en mer ! En tous cas, on commence à connaître le bateau. » 

Arrivée à Saint-Barthélemy le 11 mai à 16h05'10'' (22hh 05' 10'' heure de Paris)

11ème : Thomas Dolan & Tanguy Bouroullec sur Smurfit Kappa-Cerfrance

Temps de course : 19 jours 09 heures 05 minutes 10 secondes

Distance parcourue sur l'eau : 4 472 milles

Vitesse moyenne sur l'eau : 9,61 nœuds

Vitesse moyenne par rapport à la route directe (3 870 milles) : 8,36 nœuds

Écart au premier : 21h 16' 48''

Transat en double en monotype Figaro Bénéteau 2

 

Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

18/05/2018

C'était, pour Yvon Breton, la 14e et dernière Transat AG2R LA MONDIALE sous sa responsabilité. Le Conseiller du Directeur général d'AG2R LA MONDIALE aura créé, avec la classe Figaro et ses marins, des liens tout particuliers dont il espère avoir généré la pérennité. Lire la suite
Derniers bords et derniers honneurs

Derniers bords et derniers honneurs

16/05/2018

La 14e Transat AG2R LA MONDIALE est sur le point de baisser le rideau. Ce soir, devant la Capitainerie, aura lieu la remise des prix, à partir de 19 heures. L'occasion de célébrer une dernière fois cette grande fête populaire qui a porté l'île pendant une semaine. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    01:02
  • Concarneau
    07:02
Trophée de
la performance
Trophée de la performance / Jeudi 10 mai 2018
Le Trophée de la Performance du jeudi 10 mai est remporté par Guyot Environnement (Pierre Leboucher & Chrsitopher Pratt) avec 219,7 milles parcourus en 24H Tous les trophées
Espace Course Espace Presse