Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

12/05 - 05h59

Everial à bon port

Tanguy Le Turquais et Clarisse Crémer ont rallié le port de Gustavia ce samedi, à 4h54 du matin, prenant du coup la 14e place de la Transat AG2R LA MONDIALE. Une expérience en plus pour ce tandem étincelant en classe Mini et qui découvre la classe Figaro.

La lecture de leurs CV respectifs aurait pu susciter d'autres attentes. Pensez ! Le 3e de la Mini Transat 2015 pour sa première tentative, associé à la deuxième de la Mini Transat La Boulangère 2017, cela portait la promesse de la surprise des bizuths.

Las. Dans le coup au départ et lors de la traversée du golfe de Gascogne, le couple-à-la-ville-comme-en-mer a déchaussé brutalement dans les pentes raides du Portugal. Un départ à l'abattée qui les a mis hors du coup suffisamment longtemps pour laisser aux autres le temps de s'échapper. « On était bien, raconte Tanguy le Turquais, on fait un bon départ de course, on était dans notre rythme, une déferlante a fauché les safrans, le spi a explosé tout de suite et, tout de suite, on s'est dit que ce n'était pas fini. A posteriori, on a vu qu'on était sur un petit haut fond et la déferlante est passée, au mauvais endroit au mauvais moment. C'est comme ça ». Malgré l'incident, le couple repart à l'assaut de la 11e place, avant de céder du terrain. « On a peut-être manqué d'un peu d'audace parce qu'on a cru qu'on allait peut-être pouvoir revenir en vitesse, prolonge Tanguy. On se dit aussi que l'aventure aurait pu s'arrêter au large du Portugal avec un mât cassé en deux. Alors être là, c'est forcément une bonne nouvelle ». « On est un peu déçu de ne pas voir jouer plus haut, poursuit Clarisse Crémer, mais on s'est bien amusé ».

Tanguy le Turquais et Clarisse Crémer auront donc, malgré tout, rempli un joli cahier de souvenirs communs. A commencer par cette arrivée en fin de soirée et cet amarrage à quelques mètres d'un podium qui s'apprêtait à lâcher une version toute particulière de Djobi Djoba, qui pleure un amour qui s'est évaporé dans la distance. Tout l'inverse de la promiscuité : « On s'aime encore plus qu'avant ! » confirme Tanguy. « Avant d'arriver, on se demandait s'il y allait avoir quelqu'un pour nous accueillir, raconte Clarisse. Et, là, il y a un monde fou ! C'est génial ! »



14e : Everial (Tanguy Le Turquais et Clarisse Crémer)

Temps de course : 19j 15h 51min 4s
Vitesse moyenne : 8,24 nœuds

Distance parcourue : 4433 milles à 9,39 nœuds 
Ecart au premier : 1j 4h 2min 42s

Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

18/05/2018

C'était, pour Yvon Breton, la 14e et dernière Transat AG2R LA MONDIALE sous sa responsabilité. Le Conseiller du Directeur général d'AG2R LA MONDIALE aura créé, avec la classe Figaro et ses marins, des liens tout particuliers dont il espère avoir généré la pérennité. Lire la suite
Derniers bords et derniers honneurs

Derniers bords et derniers honneurs

16/05/2018

La 14e Transat AG2R LA MONDIALE est sur le point de baisser le rideau. Ce soir, devant la Capitainerie, aura lieu la remise des prix, à partir de 19 heures. L'occasion de célébrer une dernière fois cette grande fête populaire qui a porté l'île pendant une semaine. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    08:12
  • Concarneau
    14:12
Trophée de
la performance
Trophée de la performance / Jeudi 10 mai 2018
Le Trophée de la Performance du jeudi 10 mai est remporté par Guyot Environnement (Pierre Leboucher & Chrsitopher Pratt) avec 219,7 milles parcourus en 24H Tous les trophées
Espace Course Espace Presse