Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

27/03 - 18h47

Histoire d'un duo : Roland Jourdain et Martin Le Pape

Retrouvez tous les jours le portrait d'un duo engagé sur la Transat AG2R LA MONDIALE.

On imagine bien qu'à Port-La-forêt, Mecque de la course au large forgée par les enfants de la Vallée des Fous, les Desjoyeaux, Le Cam, Jourdain, Le Pape, le virus de la voile se transmet encore plus facilement qu'ailleurs. Pour Martin Le Pape, fils de Christian, le créateur et directeur du Pôle Finistère Course au Large, l'entrée dans la carrière s'est faite sur planche à voile jusqu'au niveau international. Mais depuis quelques années, Martin, 25 ans tout rond, poursuit ses gammes en habitable. On l'a ainsi vu sur le Tour de France à la Voile, au Championnat du Monde de J80 et depuis peu en Figaro Bénéteau. La suite va donc s'écrire sur l'Atlantique. A l'origine, c'est un ami qui lui prête un Figaro Bénéteau. L'occasion fait le larron : Martin se dit pourquoi pas la Transat AG2R LA MONDIALE ? Et sans doute parce qu'à Port-La-Forêt, la transmission et le partage sont des valeurs fondatrices – au cœur d'ailleurs du Pôle Finistère Course au Large – Martin a naturellement pensé à Roland Jourdain comme co-skipper.

Il n'a pas fallu longtemps au lauréat de l'épreuve en 1994 avec Jean Le Cam et vainqueur, entre autres, des Route du Rhum 2006 et 2010 en 60 pieds Imoca, pour dire oui.  Il paraît même que la demande de Martin en a rappelé une autre à « Bilou » lorsque tout jeune il était allé avec son ami Michel Desjoyeaux demander à Eric Tabarly d'embarquer sur la Whitbread 1985/86 à bord de son Côte d'Or. Trente ans après, le voilà de l'autre côté de la table… Connaissant Roland Jourdain, cela a du lui faire tout drôle et plaisir à la fois. Décidément en nous offrant au départ le trio Desjoyeaux, Le Cam, Jourdain cette Transat AG2R LA MONDIALE prend un réjouissant côté « retour vers le futur ». N'allez surtout pas imaginer une quelconque nostalgie passéiste là-dedans, le duo Le Pape / Jourdain compte bien aller de l'avant sur l'Atlantique.

L'objectif de Martin : « Je n'ai pas beaucoup d'expérience en Figaro mais dans les entrainements, nous sommes loin d'être à la rue. Un podium ce serait bien mais dur.

Mais dans une Transat, tout est possible ».


À deux, c’est mieux

À deux, c’est mieux

19/04/2018

Initiateur de la Transat AG2R LA MONDIALE en 1992, Yvon Breton revient sur le concept de cette traversée de l'Atlantique en monotype qui partira dimanche à 13h00 devant Concarneau : un prélude en baie de La Forêt de huit milles avant d'aller virer une bouée au Nord de Las Palma (Canaries), puis direction Saint-Barthélemy (Antilles), soit 3 870 milles à courir… Lire la suite
Priorité sécurité

Priorité sécurité

19/04/2018

Avant de partir traverser l'Atlantique, soit 3 870 milles entre Concarneau et Saint-Barthélemy via Las Palma (Canaries), les dix-neuf duos ont eu le droit à un briefing sécurité pour réviser les procédures à suivre en cas de problème à bord. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    11:44
  • Concarneau
    17:44
Espace Course Espace Presse