Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

14/04 - 18h52

Le coup de fil du soir à … Gildas Morvan

Vainqueur de la Transat AG2R LA MONDIALE 2012, le skipper de Cercle Vert a vu ses rêves de doublé s'écrouler en même temps que le mât de son bateau, dès la première nuit en mer, dans le golfe de Gascogne. Aujourd'hui, Gildas est en train de remettre son bateau en état pour La Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire. Mais c'est avec un œil d'expert qu'il continue de suivre ses camarades en route pour Saint Barth…

Gildas Morvan, joint au téléphone à 17h45 :

Je regarde ce qui se passe sur la Transat. C'est vachement intéressant.

Quand ils sont arrivés à La Palma, hier, la situation était déjà complexe et elle évoluait d'heure en heure. Je pense que pour eux, ça a été super dur de choisir.  Dans ce choix, tu mets tous tes billets, tous tes jetons dans une option et tu ne peux plus revenir. Soit tu mets tout ton argent dans le nord, soit tu le mets dans le sud. C'est le casino et tu ne peux pas récupérer ta mise. Il faut miser gros et il n'y a pas de solution intermédiaire.

Il y a un système dépressionnaire proche des Canaries et il se promène entre le nord et le sud, il fait le yoyo. Le problème, c'est qu'il tue le champ de vent, les alizés. Si tu fais route dans le Sud pour chercher les alizés profonds, tu en as pour 48 heures à galérer à descendre avec une dorsale qui te passe sur le corps. Mais une fois que tu l'as traversée, tu es sauvé et tu peux faire route, un peu comme en 2012. J'ai fait un routage qui fait descendre assez sud, pas loin du Cap Vert. Au large des côtes africaines, ils peuvent descendre et faire route vers St Barth.

La deuxième option, c'est de passer au nord, dans le système dépressionnaire et arriver à descendre avec le vent de la dépression. Mais aujourd'hui, les modèles ne donnent plus de vent. Il y a 48h, c'était le routage nord qui passait. Hier, c'était égalité, mais maintenant, c'est la route sud qui passe. Ce qui est très très rare. En général, quand tu lances un routage, il te met toujours une route nord. C'est la première fois que je vois un routage qui d'entrée, te met dans le sud. Pour l'instant, d'après ce que je vois, c'est très très bouché dans le Nord.

Si j'avais été à leur place, même aux Canaries, je pense que je serais allé dans le sud tout de suite. On en avait parlé avant le départ et on savait qu'il faudrait aller chercher les alizés profonds. Maintenant, je peux me tromper. Il va peut-être se passer des choses, la situation va peut-être se retourner, peut-être que ça va s'éclaircir dans l'ouest. C'est sur qu'il y aura du suspense car il ne croiserons jamais leur route (les nordistes et les sudistes, ndr). Ce suspense va durer jusqu'à quelques jours de l'arrivée à St Barth.

J'ai fait une quinzaine de traversées de l'Atlantique. Je ne me souviens pas de systèmes comme ça. En général, on a toujours du vent à cet endroit, entre Madère et les Canaries. Ces dernières années, on arrivait à être au portant dans ces régions là… Là, ils sont carrément au près !



Un bateau « Concarneau Entreprendre » au départ

Un bateau « Concarneau Entreprendre » au départ

22/01/2018

La nouvelle a été annoncée vendredi dernier par André Fidelin, maire de Concarneau. La flotte de la prochaine Transat AG2R LA MONDIALE dont le départ sera donné le 22 avril prochain, comptera dans ses rangs un Figaro baptisé « Concarneau Entreprendre ». Lire la suite
Un duo de plus sur la Transat AG2R LA MONDIALE 2018 !

Un duo de plus sur la Transat AG2R LA MONDIALE 2018 !

18/01/2018

Benjamin Dutreux sera au départ de la prochaine Transat AG2R LA MONDIALE aux côtés de Frédéric Denis. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    02:16
  • Concarneau
    08:16
Espace Course Espace Presse