Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

25/04 - 16h33

Les mots des deuxièmes Nicolas Lunven et Gildas Mahé

" Hier soir, avec le dernier classement, nous nous sentions très menacés. Nous avions peur de perdre le podium."
Nicolas Lunven, skipper de Generali : 
« Ça a été la bagarre jusqu'au bout. Hier soir, avec le dernier classement, nous nous sentions très menacés. Nous avions peur de perdre le podium. Mais au petit matin quand on a vu que nous étions revenus sur les deux premiers, nous étions super contents. C'était génial. Ce matin, nous étions contents de voir que l'on pouvait sauver le podium. Finir deuxièmes, nous sommes vraiment contents. Gedimat fait un vainqueur magnifique ! 4 minutes derrière, ça peut être rageant mais ça aurait aussi pu être quatrièmes au pied du podium voire peut être même cinquième.
A 500 mètres de la ligne quand on a commencé à se taper dans la main avec Gildas, on s'est dit que dans deux ans, si l'occasion se représentait, on repartirait ensemble. Ça vous résume nos trois dernières semaines de course (rires).
Nous avons passé pas mal de temps avec Bretagne CMB. Cette deuxième place, c'est peut être aussi grâce à eux. Nous nous sommes tirés vers le haut mutuellement. Car quand tu as un bateau au milieu de l'Atlantique à un demi-mille de toi forcément tu ne veux rien lâcher. Ça nous a tenus à cran. On n'a pas mis beaucoup le pilote. Nous n'avons pas non plus beaucoup usé les taquets pour bloquer l'écoute de spi. C'est ce qui nous a mis dans cette dynamique. On a beaucoup croisé et recroisé aussi Gedimat.
Moi j'ai bien dormi cette nuit, c'est Gildas qui a tout fait dans la pétole. Moi ça me saoulait (rires). »

Gildas Mahé, co-skipper de Generali : 
« On avait 20 milles de retard aux Canaries. Il faut aussi mettre ça dans la balance. On peut trouver ces 4 minutes dans la transat mais on peut aussi les trouver dans l'autre sens. Il faut de la mesure. C'était une magnifique Transat, on a eu une bataille incroyable.
Nous avions fait une transat avec Nico pour venir ici en convoyage en novembre. On revient sur nos terres (rires). On ne s'est pas découvert et au contraire, j'ai vraiment apprécié de connaitre encore un peu plus Nico au niveau strictement bateau. Pour le reste, ça s'est vraiment très bien passé. C'était un plaisir !
On a passé du temps à regarder l'AIS pour voir si on gagnait ou si on perdait 1% de vitesse sur Bretagne CMB ! Ça n'arrive pas souvent au milieu de l'Atlantique. Ça fait un peu spécial.
Cette nuit, comme le patron n'était pas là, je me suis dit que c'était le moment de tenter une petite option (rires). Je me suis dit : allez il ne surveille pas … Il dort… Je l'ai même laissé dormir plus longtemps… Au réveil, je lui ai annoncé qu'on était très décalé dans le nord, que c'était comme ça… que le latéral était fait et que maintenant, il fallait gérer ! »
 
Pierre Leboucher et Christopher Pratt sur la Transat AG2R LA MONDIALE

Pierre Leboucher et Christopher Pratt sur la Transat AG2R LA MONDIALE

14/02/2018

C'est officiel, Pierre Leboucher a choisi de s'accompagner du talentueux Christopher Pratt sur cette 14ème édition de la Transat AG2R LA MONDIALE. Les marins se connaissent bien pour avoir régaté l'un contre l'autre sur des circuits olympiques en dériveur il y a quelques années. Lire la suite
Un duo 100% féminin sous les couleurs de Team Work !

Un duo 100% féminin sous les couleurs de Team Work !

02/02/2018

Tout juste rentrée d'Asie, où elle disputait la quatrième étape de la Volvo Ocean Race, à bord de Dongfeng, Justine Mettraux n'a pas perdu une minute et a vite remis les pieds sur son Figaro 2 ! Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    06:40
  • Concarneau
    12:40
Espace Course Espace Presse