Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

18/06 - 08h30

Rubrique santé - Le skipper est un athlète - Partie 1

Le skipper est un athlète comme les autres. La nutrition est un élément essentiel, et une bonne alimentation est un véritable atout pour gagner une course comme la Solitaire Bompard le Figaro. Aymeric Rabadeux, kinésithérapeute AG2R LA MONDIALE sur la Solitaire Bompard Le Figaro en témoigne.

Le skipper est un athlète comme les autres. La nutrition est un élément essentiel, et une bonne alimentation est un véritable atout pour gagner une course comme la Solitaire Bompard le Figaro. Aymeric Rabadeux, kinésithérapeute AG2R LA MONDIALE sur la Solitaire Bompard Le Figaro en témoigne.

Le skipper de la Solitaire Bompard le Figaro n'est pas différent de nous. 

Pour bien fonctionner le corps à besoin de bon carburant. L'alimentation de bonne qualité est un juste équilibre à trouver. Tout excès est nocif, tout est une question de dosage. 

L'alimentation doit être neutre ni trop acide ni trop alcaline. Si vous aimez un aliment acide et que vous voulez le consommer absolument, il faudra alors compenser au cours du même repas avec un aliment fort alcalin. En quantité pour un apport équilibré, il faut 60 à 70% d'aliments alcalins. Parmi les aliments acides on retrouve l'alcool, le café, la viande, le sucre, les pâtes, le riz. Rien à voir avec la saveur acide : on parle ici d'aliments acidifiants. Au contraire, parmi les aliments alcalins figurent les fruits et les légumes.

Il est classique de penser que les pâtes sont bonnes pour le sportif, mais c'est beaucoup plus subtil. Une pâte al dente est un sucre lent efficace pour avoir de l'énergie longtemps, si elle est trop cuite elle devient un sucre rapide inefficace. En résumé pour être efficace un plat de pâte doit être cuit al dente et accompagné de légumes pour équilibrer l'acidité. Cette dernière abîme le contenu de la cellule et entraîne une dégénérescence tissulaire, ce qui favorise la blessure tout d'abord tendineuse, musculaire puis articulaire. 

Le stress, la fatigue et l'activité physique favorisent l'acidité d'où l'importance à long terme d'être très équilibré dans son alimentation. Une etape de la Solitaire Bompard Le Figaro ressemble plus à un ultra Trail de trois jours qu'à un sprint. Le marin à besoin d'énergie régulièrement au cours de l'étape. 

A bord il est difficile de cuisiner, la facilité est de grignoter, des en-cas, bonbons, qui, sucrés et acides favorisent l'apparition de crampes.  De plus, après une ingestion sucrée une fatigue s'installe, l'énergie est mobilisée à la digestion fastidieuse du sucre. Fréquemment, à l'arrivée les skippers sont perclus de crampes et de douleurs. Une bonne information avant la course évite bien des écueils, ce qui fait partie de nos compétences en tant que professionnels de la santé. 

Il est pourtant possible de s'alimenter correctement sur la Solitaire Bompard Le Figaro, ou en mer pour chacun d'entre vous : préparez des salades de pâtes, de quinoa, ou autres céréales complètes et accompagnez-les idéalement de légumes. Ajoutez des fruits en guise de grignotage. Des plats lyophilisés (nourriture déshydratée en sachet à laquelle on ajoute de l'eau chaude) réunissent les conditions d'une alimentation équilibrée, mais ils nécessitent de pouvoir faire chauffer de l'eau sur la bouteille de gaz, ce qui n'est pas toujours le cas. 

Je me souviens de Yann Elies, triple vainqueur de l'épreuve, qui prenait le temps de se cuisiner un œuf au plat le matin pour ajouter des protéines à sa nourriture déjà préparée. Un autre triple vainqueur n'hésitait pas à ingérer des boîtes de conserve d'une espèce de crème sans réel goût mais qui contenait les 2 000 calories nécessaires pour 12 heures de navigation. Ce genre de produit est normalement utilisé pour des patients malades qui ne peuvent plus s'alimenter consciemment. 

Pour espérer gagner ou aller au bout de l'aventure qu'est cette course, il faut donc d'abord penser à soi et prendre soin de soi. Sans les compétences optimales du skipper et toute sa lucidité grâce à une bonne alimentation, aucune chance d'espérer bien figurer sur cet événement. 

Article : AG2R LA MONDIALE 


À deux, c’est mieux

À deux, c’est mieux

19/04/2018

Initiateur de la Transat AG2R LA MONDIALE en 1992, Yvon Breton revient sur le concept de cette traversée de l'Atlantique en monotype qui partira dimanche à 13h00 devant Concarneau : un prélude en baie de La Forêt de huit milles avant d'aller virer une bouée au Nord de Las Palma (Canaries), puis direction Saint-Barthélemy (Antilles), soit 3 870 milles à courir… Lire la suite
Priorité sécurité

Priorité sécurité

19/04/2018

Avant de partir traverser l'Atlantique, soit 3 870 milles entre Concarneau et Saint-Barthélemy via Las Palma (Canaries), les dix-neuf duos ont eu le droit à un briefing sécurité pour réviser les procédures à suivre en cas de problème à bord. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    11:46
  • Concarneau
    17:46
Espace Course Espace Presse