Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

24/04 - 17h45

Tendu et stressant jusqu'au bout

Thierry Chabagny (Gedimat) et Adrien Hardy (Agir Recouvrement) joints ce matin depuis Saint-Barth juste avant leur offensive autour de Barbuda…

Thierry Chabagny, Gedimat : « Ça mollit un peu. C'est la tendance mais c'était prévu un peu plus tard. On va finir avec très peu de vent à Saint Barth. C'est super chaud. On est en réflexion sur pas mal de choses. On voit qu'Agir a fait une super nuit. On attend le pointage dans une heure et on verra pour la suite. On se demande s'il faut passer à droite ou à gauche de Barbuda. On pense qu'il faudra surtout être en phase avec le vent, être à l'endroit où il y en a le plus. Parce qu'il y a tout de suite des écarts en vitesse. Les adversaires sont dispersés, on ne pourra pas tous les contrôler. Il faudra avoir les nerfs solides jusqu'à l'arrivée. Les routages font passer à droite de Barbuda. C'est encore envisageable de passer de l'autre côté. Sur le tronçon entre nous et l'île, on va voir comment le vent évolue. Dans les heures qui viennent, il va tourner au sud et sera beaucoup moins fort. L'alizé se casse la figure. C'est une approche de Saint-Barth très différente de ce qu'on connaît. Déjà, c'est annoncé très faible. La nuit, c'est encore pire. Il y aura toute une portion de l'île où il n'y aura plus d'air. Ça va être tendu. On est en mode régate depuis le début mais là, avec la côte qui se rapproche, c'est encore plus intense. »

Adrien Hardy, Agir Recouvrement :« On a entre 18 et 20 nœuds. On n'est pas mécontents, on a bien marché ce matin et c'est une bonne chose. Là où nous sommes (décalés 20 milles dans l'est, ndlr), on attendait plus de vent que les copains et c'est arrivé. On s'approche du bord du cadre. Nous allons attendre la rotation du vent prévue (sud-sud est) pour caler notre empannage et faire route vers l'arrivée. Ce sera le dernier empannage à priori. Le vent va tourner du 120 au 150/160 et c'est bien d'être du bon côté comme nous sommes. C'est bien d'avoir un bon angle pour aller vers Saint-Barth parce que ça va mollir. Nous serons plus lofés dans ces conditions et c'est bien. Ça va être super serré. C'est vachement bien pour la course. C'est bien pour nous aussi, c'est rigolo, il y a du stress, du suspense. J'espère juste qu'on va arriver devant. On y croit toujours. On a tous nos sens en éveil, on va choper chaque vague, chaque nuage, chaque risée pour arriver devant. Nous savons que ça se jouera à ça, à pas grand chose. »

Pierre Leboucher et Christopher Pratt sur la Transat AG2R LA MONDIALE

Pierre Leboucher et Christopher Pratt sur la Transat AG2R LA MONDIALE

14/02/2018

C'est officiel, Pierre Leboucher a choisi de s'accompagner du talentueux Christopher Pratt sur cette 14ème édition de la Transat AG2R LA MONDIALE. Les marins se connaissent bien pour avoir régaté l'un contre l'autre sur des circuits olympiques en dériveur il y a quelques années. Lire la suite
Un duo 100% féminin sous les couleurs de Team Work !

Un duo 100% féminin sous les couleurs de Team Work !

02/02/2018

Tout juste rentrée d'Asie, où elle disputait la quatrième étape de la Volvo Ocean Race, à bord de Dongfeng, Justine Mettraux n'a pas perdu une minute et a vite remis les pieds sur son Figaro 2 ! Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    06:44
  • Concarneau
    12:44
Espace Course Espace Presse