Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

24/02 - 11h57

Thierry Chabagny et Erwan Tabarly pour la gagne !

L'édition 2014 de la Transat AG2R La Mondiale avait laissé un goût amer à Thierry Chabagny et Erwan Tabarly qui avaient dû abandonner la course suite au démâtage de Gedimat alors qu'ils étaient en tête de la flotte.
Les deux amis avaient dû rejoindre le Portugal au moteur et sous gréement de fortune pendant 12 longs jours. Une expérience qui n'a en rien altéré leur amitié et leur envie de naviguer ensemble. Thierry Chabagny et Erwan Tabarly seront donc tout naturellement de nouveau au départ de la Transat AG2R La Mondiale le 3 avril prochain à bord du Figaro Gedimat. Après une Transat 2014 inachevée, ils veulent terminer l'histoire de la plus belle manière : en allant chercher la victoire, évidemment ! « Erwan et moi avons beaucoup d'atomes crochus. En plus d'un parcours quasi similaire, nous avons les mêmes passions, les mêmes activités et nous sommes tous deux d'un tempérament assez calme. On est plus dans l'action que dans la dissertation. Après notre démâtage il y a deux ans alors qu'on jouait la gagne, nous nous sommes dit qu'il fallait retenter le coup, finir l'histoire commencée » confie Thierry Chabagny. Et Erwan d'ajouter : «  cette année, nous n'avons qu'une envie : remporter la course. » Leurs concurrents sont prévenus. Les deux skippers qui comptent à eux deux pas moins de 13 participations à la course (6 pour Thierry et 7 pour Erwan) sont de sérieux prétendants à la victoire.

À deux, c’est mieux

À deux, c’est mieux

19/04/2018

Initiateur de la Transat AG2R LA MONDIALE en 1992, Yvon Breton revient sur le concept de cette traversée de l'Atlantique en monotype qui partira dimanche à 13h00 devant Concarneau : un prélude en baie de La Forêt de huit milles avant d'aller virer une bouée au Nord de Las Palma (Canaries), puis direction Saint-Barthélemy (Antilles), soit 3 870 milles à courir… Lire la suite
Priorité sécurité

Priorité sécurité

19/04/2018

Avant de partir traverser l'Atlantique, soit 3 870 milles entre Concarneau et Saint-Barthélemy via Las Palma (Canaries), les dix-neuf duos ont eu le droit à un briefing sécurité pour réviser les procédures à suivre en cas de problème à bord. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    11:26
  • Concarneau
    17:26
Espace Course Espace Presse