Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

18/05 - 12h55

Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

C'était, pour Yvon Breton, la 14e et dernière Transat AG2R LA MONDIALE sous sa responsabilité. Le Conseiller du Directeur général d'AG2R LA MONDIALE aura créé, avec la classe Figaro et ses marins, des liens tout particuliers dont il espère avoir généré la pérennité.

Que retenez-vous sur le plan sportif de cette 14e édition de la Transat AG2R LA MONDIALE ?

Yvon Breton : « C'était une épreuve d'une intensité et d'un niveau formidables puisque, sur 19 bateaux engagés, 14 ont battu le précédent meilleur temps entre Concarneau et Saint-Barth, avec plus de route à parcourir. »

A quel point la transat vous a-t-elle fait vibrer ?

Yvon Breton : « Vibrer est presque un verbe faible pour relater ce que j'ai vécu sur le plan des émotions. Il y a eu des moments d'humanité très forts. Je pense notamment à ce qui est assez spécifique à Saint-Barth, à savoir que tout le monde accueille celui qui arrive. La solidarité des marins s'exprime totalement quand, alors qu'ils ont ferraillé sur l'eau pendant presque trois semaines, ils restent sur le quai pour accueillir et saluer le suivant ou les suivants. On s'est battu, on redevient ami, c'est une symbolique forte. »

C'est ce qui fait que ce sport suscite l'empathie ?

Yvon Breton : « La force de ce sport, c'est qu'on rencontre des personnalités fortes, ce sont des sportifs de haut niveau, et de sacrés humains. Ils combattent au contact tout en affrontant les éléments et, dans le même temps, ils créent une proximité avec le public qui n'existe pas forcément dans les autres sports. Ils savent abolir la distance, ils savent échanger, raconter leur vie. Ils ont une saine approche du rapport humain et c'est pourquoi, nous AG2R LA MONDIALE, sommes à leur soutien depuis 26 ans. La valeur de ces sportifs magnifie notre métier au quotidien, à savoir l'assurance et la prévoyance de personnes. Tout ça, cet équilibre entre performance et proximité nous parle directement : nous devons être performants, stimulants pour les équipes, mais nous ne pouvons nous départir de l'engagement sociétal de notre maison. Ça, c'est inscrit dans notre ADN, c'est d'ailleurs pour cela que je suis resté 46 ans dans cette belle maison qui n'a jamais dévié dans ses valeurs fondamentales. »

Votre manière d'être avec les marins – vous êtes proche, engagé, tactile – trahit votre enthousiasme : on a le sentiment que vous les accueillez comme la famille !

Yvon Breton : « J'aime bien ce mot ! Les marins me donnent beaucoup, avec toutes ces émotions qu'ils savent susciter. Quand on reçoit, on doit savoir donner en retour et, la meilleure façon de le faire, c'est de leur rester fidèle. La communication entre eux et nous est naturelle. Un soir, Sébastien Simon et Morgan Lagravière sont venus à la rencontre des administrateurs d'AG2R LA MONDIALE. Ils sont restés trois heures avec nous, à répondre parfois aux mêmes questions, mais ils l'ont fait avec plaisir parce qu'ils sont en confiance avec l'institution. Et, ça, c'est le fruit d'un travail collectif remarquable. Pour ma part, j'ai simplement cherché à rester fidèle aux valeurs qui m'animent et j'ai une démarche très honnête avec eux. C'est par là que grandissent les bonnes relations. »

Vous allez prendre du recul, puisque vous partez à la retraite, et vous avez accompagné les administrateurs AG2R LA MONDIALE, conviés par André Renaudin Directeur Général du Groupe, à venir découvrir la Transat AG2R LA MONDIALE au départ, mais aussi à l'arrivée, pour préparer l'avenir de la course.

Yvon Breton : « Certains ne connaissaient pas la voile, et ce n'est pas évident de faire passer un message sans qu'ils aient vu de quoi on parle. Neuf administrateurs sont là, représentatifs de toutes les sensibilités du Groupe. Ils ont été surpris par la facilité qu'on a à échanger avec les marins et tout l'univers de la course. Tout le monde se prête au jeu sans se forcer. Ça me fait plaisir de les voir participer activement aux festivités, à l'accueil des marins sur l'eau… Nos administrateurs vont rentrer à Paris la tête pleine de souvenirs : voir ces femmes et ces hommes partir et revenir, c'est toujours un moment très émouvant. »

La course au large était dans l'attente de la décision de World Sailing pour son intégration olympique. Cela n'aura pas lieu tout de suite en tout cas, mais la question de la mixité de la voile a été soulevée, et elle a du sens. Est-ce un sujet de choix, chez AG2R LA MONDIALE ?

Yvon Breton : « C'est certain ! Nous ne sommes pas encore parvenus à l'égalité parfaite, mais l'état-major du Groupe AG2R LA MONDIALE s'en rapproche avec détermination. On ne promeut pas des femmes parce qu'elles sont femmes, mais bien pour leurs compétences, et elles sont compétentes. Sur la vingtaine de N-1 que j'avais en ligne directe lorsque je veillais à la destinée du Groupe, c'était moitié-moitié. Je me demande si, dans l'effort de longue haleine, les femmes n'ont pas une persévérance supérieure. C'est le cas également dans le conseil d'administration, on l'on se rapproche de l'égalité. Et c'est d'autant plus important que notre conseil d'administration est paritaire, entre représentants du patronat et représentants syndicaux des salariés. Chez nous, la mixité est naturelle. Elle commence même dès la formation du conseil d'administration, composé équitablement de représentants du patronat et de membres des représentations syndicales du Groupe. »

Par un Prix de la Solidarité exceptionnel, vous avez apporté votre soutien à l'école de Voile de Saint-Barth…

Yvon Breton : « Ce prix revêtait une importance très particulière cette année. Personne n'ignore ce qu'il s'est passé ici il y a quelques mois avec le passage de l'ouragan Irma, qui a fait des dégâts matériels considérables et, heureusement, des dégâts humains peu étendus. Nous voulions signifier à nos amis de Saint-Barth toute notre solidarité. Il nous a paru utile et pertinent de venir en aide à l'école de Voile de Saint-Barth. Se retrouver au milieu des enfants, c'était la conséquence de ce que nous avons lancé sur la page facebook de la transat AG2R LA MONDIALE pour apporter un soutien de 10 000 euros, ce qui permettra d'équiper l'école, et notamment en Optimist. On peut tout à fait imaginer qu'il y a, dans cette école, un ou deux jeunes qui seront de très bons skippers un jour, et que nous aurons le plaisir d'accueillir pour une des éditions de la Transat AG2R LA MONDIALE un jour ».

Les candidats retenus pour la sélection Skipper Macif 2019 Qui succédera à Charlie Dalin ?

Les candidats retenus pour la sélection Skipper Macif 2019 Qui succédera à Charlie Dalin ?

02/10/2018

Ce lundi 1er octobre, les membres du jury ont examiné les candidatures reçues dans le cadre de la sélection du Skipper Macif 2019. Après de nombreux échanges, les membres ont pré-sélectionné 4 skippers pour une semaine d'épreuves intensives qui se déroulera du 15 au 19 octobre au Pôle Finistère Course au large de Port-la-Forêt. Après délibération, les 4 skippers retenus sont : Eric DELAMARE, Corentin HOREAU, Pierre QUIROGA et Julien VILLION. Les finalistes sont attendus au Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt le lundi 15 octobre pour la semaine de sélection, avec au programme : entretiens individuels, tests physiques, météo et stratégie, navigations en solitaire et une présentation individuelle de leurs projets sportifs. Le nom du Skipper Macif 2019 sera dévoilé le 19 octobre à 18h. Lire la suite
Derniers bords et derniers honneurs

Derniers bords et derniers honneurs

16/05/2018

La 14e Transat AG2R LA MONDIALE est sur le point de baisser le rideau. Ce soir, devant la Capitainerie, aura lieu la remise des prix, à partir de 19 heures. L'occasion de célébrer une dernière fois cette grande fête populaire qui a porté l'île pendant une semaine. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    16:37
  • Concarneau
    22:37
Trophée de
la performance
Trophée de la performance / Jeudi 10 mai 2018
Le Trophée de la Performance du jeudi 10 mai est remporté par Guyot Environnement (Pierre Leboucher & Chrsitopher Pratt) avec 219,7 milles parcourus en 24H Tous les trophées
Espace Course Espace Presse