Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

14/03 - 12h08

Yvon Breton, homme visionnaire et passionné à l'origine de la Transat AG2R LA MONDIALE

Le 22 avril prochain, une vingtaine de bateaux quittera le port de Concarneau en direction de Saint-Barthélemy aux Antilles. C'est en double que les marins tenteront de monter sur la plus haute marche du podium.

À terre, il est un homme qui ne manquera pas un seul classement de cette 14e édition, pas une seule vacation et pas une seule vidéo envoyée depuis les Figaro Bénéteau. Yvon Breton, à l'origine de la Transat AG2R LA MONDIALE, suivra sa dernière transat avec autant de passion que la première en 1992. Portrait de celui qui a contribué à la naissance de cette grande course avec François-Xavier Dehaye et qui a accompagné son évolution.

Avec la 14e édition de la Transat AG2R LA MONDIALE, Yvon Breton, décoré de la Légion d'Honneur et du Mérite National, va tourner la page d'une remarquable carrière, dont nous sommes nombreux à envier la richesse. À l'origine de cet événement devenu une référence de la course au large, il regarde avec fierté et aussi déjà un peu de nostalgie le chemin parcouru depuis 1992, année de création de la Transat.

Yvon Breton a vu le jour en juillet 1952. Année bissextile. Comme si déjà sa future boulimie du travail lui réclamait de rallonger le temps. Le sablier de ce parisien d'origine périgourdine n'a cessé de tournoyer pour être continuellement dans le mouvement et relever en permanence de nouveaux challenges. Devançant l'appel du service militaire, et diplômé de Sup de Co Paris, il intègre rapidement le monde de l'assurance au sein du Groupe où il fera toute sa carrière, désormais connu sous le nom d'AG2R LA MONDIALE. Yvon Breton n'imaginait certainement pas alors qu'il y consacrerait, à sa grande satisfaction, la majeure partie de son temps. Débutant dans l'administration du personnel comme adjoint du Directeur des relations humaines, il voit se présenter l'opportunité en 1988 de prendre la responsabilité du contrôle de gestion de l'ensemble du Groupe. Un Groupe en plein développement : « Cela complexifiait le contrôle mais cela rendait le travail encore plus passionnant. Lorsque je suis arrivé, nous étions 800 personnes. Au fil des nombreux rapprochements, à la fois avec des mutuelles, d'autres caisses de retraite, des groupes de protection sociale, j'ai évidemment vu changer la taille du Groupe. Mais il a toujours su garder ses valeurs humaines grâce à un mode de gouvernance paritaire et mutualiste efficace qui allie performance et solidarité. Il compte désormais 11 000 collaborateurs et ce n'est pas fini. »

Sport et notoriété

En 1990, alors qu'il souhaite vivre d'autres expériences et rêve d'ailleurs pour relever de nouveaux défis, on lui propose de mettre en place une stratégie de communication. Le Groupe doit se faire connaître auprès d'un plus large public : « Cela a été un travail de longue haleine avec une formidable petite équipe dédiée et une agence conseil. Mettre en place cette stratégie de communication représentait un beau défi que j'avais envie de relever. Le sport, au travers de deux disciplines gratuites pour le public (la voile et le cyclisme) et très complémentaires en termes de cibles, est apparu comme le vecteur pertinent pour développer notre notoriété et surtout pour rapprocher les gens, fédérer le corps social et véhiculer nos valeurs. Tenant toujours les « cordons de la bourse », j'ai présenté mes projets à la Direction générale et au Conseil d'administration, et l'accueil a été favorable. Moyennant des budgets compatibles avec nos ressources, j'assurais que la marque allait être citée. Mais il ne fallait pas que cela soit juste un coup de pub, il fallait l'inscrire dans le temps et considérer cet engagement comme un investissement. Afin que nos valeurs soient mieux connues et notre marque reconnue par toutes nos cibles », explique le désormais futur jeune retraité, fier d'avoir œuvré dans ce beau Groupe et d'avoir toujours pu bénéficier de la confiance des trois directeurs généraux qu'il a connus durant les 46 années passées au sein d'AG2R LA MONDIALE. Après 26 ans d'un engagement fidèle dans le sport, le Groupe bénéficie désormais d'une très belle notoriété, d'un fort capital sympathie et de valeurs partagées et appréciées du grand public.

Belles rencontres

La voile est apparue comme le sport idéal pour mettre en place une stratégie de communication grand public. Et comme tous les moteurs qui ont mené la vie d'Yvon Breton, l'humain a toujours été au cœur de ses actions, tout comme le collectif :  

« J'ai eu la chance de rencontrer François-Xavier Dehaye qui avait sous le bras un projet. Un concept de course à armes égales.  J'ai souhaité que l'épreuve se déroule en double, solidarité et esprit d'équipe obligent. François-Xavier a été une belle rencontre dans mon existence. Une personne généreuse, animée de valeurs fortes. Cette magnifique course que nous avons créée en 1992, aux budgets très raisonnables, plaît toujours autant à mes amis marins. Elle a su garder son esprit avec OC Sport Pen Duick, l'actuel organisateur qui, grâce à son professionnalisme, l'a boostée au fil du temps. »

Cette course a vu les débuts et fait connaître tant de grands skippers ! Elle célèbre cette année sa 14e édition et pour Yvon Breton, elle est aussi l'histoire de rencontres marquantes avec les femmes et les hommes de la mer. Des personnes passionnées, authentiques et d'un contact facile qu'il a tant aimé croiser : « J'ai rencontré des caractères forts comme Jean Le Cam ou Michel Desjoyeaux pour n'en citer que quelques-uns. Cela correspondait bien à ce que l'on recherchait et donnait de la résonnance à nos valeurs. Et puis, il y a eu cette arrivée incroyable en 1994 où 63 secondes séparent les deux premiers bateaux. Au-delà de cette communication avec le sport, il y avait aussi les contacts avec tous les territoires dont AG2R LA MONDIALE est très proche. C'était fédérateur. Comme nous l'avons fait par la suite avec notre équipe cycliste à partir de 1997, il y a la fierté d'appartenir à un groupe pour nos collaborateurs et nos administrateurs. Avec la voile et le cyclisme, on est aussi certain de toucher tout le monde. Et les performances des sportifs sont motivantes et nous aident dans les nôtres car une entreprise ambitieuse doit s'inspirer des vertus du sport. Le sport est un terrain de jeu qui rapproche les gens et permet de partager des moments de joie et d'émotion. »

Toujours enthousiaste

La Transat AG2R LA MONDIALE a-t-elle encore un avenir alors que se profile le futur Figaro Bénéteau 3 ? Yvon Breton sait qu'il faut prendre le temps d'en parler : « Il est certain qu'avec un nouveau bateau, il y aura une nouvelle dynamique. La décision, qui appartient aux dirigeants de mon Groupe, viendra à l'issue de cette 14e édition après en avoir mesuré les retombées qualitatives et quantitatives. Une édition placée sous le signe de la solidarité après les événements désastreux qu'ont connu Saint-Martin et Saint-Barthélemy. J'ai passé le flambeau au nouveau responsable du sponsoring, passionné et compétent, mais je serai à Concarneau et Saint-Barth et continuerai à suivre cela de près car j'ai beaucoup d'amis dans le sport. »

Ayant conclu sa carrière en tant que membre du Comité exécutif en qualité de Directeur général délégué d'AG2R LA MONDIALE, Yvon Breton ne va pas rester les bras croisés. Il a encore beaucoup de projets à mener et d'enthousiasme à partager : « Tout au long de ma vie, j'ai été entouré de personnes et d'équipes magnifiques qui m'ont beaucoup donné, et aujourd'hui j'ai envie de rendre. Ayant abandonné mes activités professionnelles en février dernier, j'ai débuté mon engagement dans le bénévolat. La transmission, c'est important et beau pour moi. Je vais y consacrer pas mal de mon temps, notamment en donnant suite à différentes sollicitations qui m'ont été adressées tout en profitant de plus de temps pour partager des moments privilégiés avec mes proches dont Joëlle ma fidèle épouse, mes enfants et mes petits-enfants qui me sont si chers et dont je suis si fier. » Pour tous ceux qui connaissent l'homme, aucun doute qu'il y consacrera cinq tiers de son temps.


(Rédaction Serge Messager pour OC Sport Pen Duick)

Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

Yvon Breton : « Les valeurs des marins magnifient notre métier au quotidien »

18/05/2018

C'était, pour Yvon Breton, la 14e et dernière Transat AG2R LA MONDIALE sous sa responsabilité. Le Conseiller du Directeur général d'AG2R LA MONDIALE aura créé, avec la classe Figaro et ses marins, des liens tout particuliers dont il espère avoir généré la pérennité. Lire la suite
Derniers bords et derniers honneurs

Derniers bords et derniers honneurs

16/05/2018

La 14e Transat AG2R LA MONDIALE est sur le point de baisser le rideau. Ce soir, devant la Capitainerie, aura lieu la remise des prix, à partir de 19 heures. L'occasion de célébrer une dernière fois cette grande fête populaire qui a porté l'île pendant une semaine. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    01:40
  • Concarneau
    07:40
Trophée de
la performance
Trophée de la performance / Jeudi 10 mai 2018
Le Trophée de la Performance du jeudi 10 mai est remporté par Guyot Environnement (Pierre Leboucher & Chrsitopher Pratt) avec 219,7 milles parcourus en 24H Tous les trophées
Espace Course Espace Presse