Concarneau - Saint-Barth départ 22 avril 2018
Retour aux actualités

Actualités

28/04 - 15h56

Yvon Breton : le mot de la fin

11 équipages sont à bon port. Il en reste encore trois en mer. En attendant les arrivées de Cuisine Ixina, Lorientreprendre et Free Dom Services à domicile, Yvon Breton, Directeur Général délégué d'AG2R LA MONDIALE dresse un premier bilan et évoque son enthousiasme quant à cette 13e édition exceptionnelle.

Des arrivées magiques…
« Ça a été un feu d'artifice. On savait depuis quelques jours que ce serait serré, mais là ! Qui plus est, on a vécu une nuit passionnante, on ne savait pas comment ça allait tourner et finalement, ça a été explosif à la fin. A Colombier, Gedimat était encore en match racing avec nos amis de Generali. Le spectacle était majestueux, fabuleux. Franchement, à chaque fois, ce sont de grands moments, mais celui-ci, je l'ai trouvé exceptionnel. La Transat AG2R LA MONDIALE  a battu un nouveau record. Elle détenait celui du plus petit écart entre le 1er et le 2e en 1994. Là, placer 5 bateaux en 44 minutes, il n'y a aucune transat qui ne permet cela. Ce qui prouve le professionnalisme, le tempérament, le talent de nos amis marins, qui nous ont offert un spectacle de toute beauté. »

Penser à la prochaine, déjà…
« Je croise les marins depuis leur arrivée, pour mon plus grand bonheur, et ils pensent déjà à la prochaine. Donc, on est déjà en train d'échafauder des plans, parce qu'il y a toujours des nouvelles idées, il faut toujours innover, cela fait partie des valeurs qui nous animent au quotidien. Il faudra une fois de plus être à l'écoute de nos amis marins et leur apporter un dispositif leur permettant de s'épanouir et de nous offrir le spectacle que tout le monde redemande. J'attends aussi de pouvoir accueillir comme il se soit ceux qui sont encore sur l'eau. Avec nos amis de Saint Barth. On a vécu de grands moments de joie et d'émotion jusque là. C'était magique, même si je n'aime pas ce mot, mais ici, il avait tout son sens. »

 La proximité avec les marins….
« J'adore les marins. Depuis la première édition, ils restent d'une proximité, d'une accessibilité étonnante malgré les efforts qu'ils fournissent. Ce sont des gens extrêmement respectables, qui ont des têtes bien faites. Ils sont dans une dimension humaine sans comparaison avec de nombreux autres sports. Ils sont authentiques et l'authenticité est pour moi une valeur sûre. Raison pour laquelle j'ai souhaité leur rester fidèle depuis 24 ans. Ils nous ont beaucoup donné, de la visibilité, et tout ce que le sport peut apporter. Donner, c'est parfois bien plus exaltant que recevoir. »

La nouveauté des images embarquées sur cette édition…
Les marins ont extrêmement bien joué le jeu. Chaque jour, il y avait une émission en direct. Et nous avions mis à leur disposition un système qui leur a permis de nous faire vivre la course de l'intérieur. On n'était plus sur des images d'archive, mais des images embarquées. Nous étions dans le match avec eux, nous avions l'impression d'être dans le bateau. Ils ont joué le jeu, consacré le temps que cela méritait pour le plus grand bonheur du public. On a aussi vu l'envers du décor : la vie à bord, la vie à deux dans les moments difficiles comme dans les moments sympa. Je suis très fier de cette organisation avec OC Sport-Pen Duick . Cela a été remarquable de bout en bout . Une direction de course à la hauteur, un service de presse et des textes qui ont réussi à nous faire vivre les moments forts de l'aventure. Je suis très heureux et très fier d'être le

À deux, c’est mieux

À deux, c’est mieux

19/04/2018

Initiateur de la Transat AG2R LA MONDIALE en 1992, Yvon Breton revient sur le concept de cette traversée de l'Atlantique en monotype qui partira dimanche à 13h00 devant Concarneau : un prélude en baie de La Forêt de huit milles avant d'aller virer une bouée au Nord de Las Palma (Canaries), puis direction Saint-Barthélemy (Antilles), soit 3 870 milles à courir… Lire la suite
Priorité sécurité

Priorité sécurité

19/04/2018

Avant de partir traverser l'Atlantique, soit 3 870 milles entre Concarneau et Saint-Barthélemy via Las Palma (Canaries), les dix-neuf duos ont eu le droit à un briefing sécurité pour réviser les procédures à suivre en cas de problème à bord. Lire la suite
Temps de course
  • Saint-Barth
    11:22
  • Concarneau
    17:22
Espace Course Espace Presse